Actualités : Les Lunes et Moi…

Nouvelle Lune est passée, avec tout ses tumultes et difficultés du moment, Mon ventre et tout mon corps se bouleverse petit à petit…

Ventre remuant, crispations, poitrine qui gonfle… C’est le signe que mes lunes approchent tout doux.

J’ai cette chance de connaître mon corps, de ressentir de tout petits signes De changements, de métamorphoses… C’est bien mon cycle féminin qui est en route !

 

Mon amie La Lune est bien là pour me guider elle aussi, dans les instants les plus sombres de la Vie. Lorsque je prends le temps d’observer, de ressentir, d’accueillir en moi, la Lune du mois et de la saison correspondante, je peux mieux comprendre ce qu’il se joue ; tout d’abord à l’intérieur de moi-même et ensuite autour de moi…

Je peux dans un second temps analyser et re-connaître, mieux comprendre les difficultés et expériences que je vis dans le moment !

Je reviendrais plus tard dans les explications des énergies liées à la Lune, si nous n’avons pas encore eu l’occasion d’aborder ce sujet ensemble…

Revenons cependant aux Lunes, le sujet de cet article 😉 

 

Les Lunes chez les Femmes remplacent le vilain mot  » des règles  »  🙄 

Dans ces moments où mon corps est bouleversé et même quelques jours auparavant, je ressens davantage le besoin de me poser, respirer, faire pour moi !

Chaque Femme dans cette période, a le grand besoin de repli, d’introspection, de calme et de silences… A l’intérieur, c’est l’usine qui redémarre : tous les sens sont en éveil et à l’écoute, une hypersensibilité qui est mise à dure épreuve.

Je pense qu’il est nécessaire d’expliquer ceci aux hommes de votre vie, qu’ils soient maris, pères, frères, enfants…

D’exprimer ce que vous ressentez au plus profond de votre être, d’Oser dire vos besoins personnels et individuels.

 

J’instaure avec ma famille et de plus en plus, ces moments où je me retrouve Moi, rien que Moi. Comment ? je le pose !!  😉  Besoin de rentrer dans ma grotte.

Au risque de voir (un peu) la mine renfrognée de mon compagnon à cette annonce  😆 je préfère prévenir que guérir ensuite… Car sinon il se peut que nous devenions exécrables, colériques, ennuyeuses, pleurnicheuses et j’en passe !! 

Après tout et depuis la nuit des temps, les femmes se mettaient à l’écart de la tribu : pour méditer, faire le point, prier, se reposer… Mon tour viendra et je sais que mon chéri y prendra goût dans l’avenir ! Car vivre avec  3 femmes (dont 2 à venir) sous le même toit, lui demandera force, compréhension et soutien…  J’ai commencé à le prévenir ^^

J’ai cette chance de me respecter, de poser les mots là où il le faut et que Monsieur écoute mes ressentis. Cela lui permet de mieux comprendre (avec un peu de temps) et ajuster selon le moment à vivre.

Alors vivement trouver mon lopin de terre où je mettrais ma case au fond du jardin, pour me ressourcer quelques jours dans le mois…

 

 

th

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *