Actualités : Sophrologie et Degrés

winner-1019835_960_720

Dans un article récent et partagé sur mon compte Facebook, sur une étude auprès des Français, les degrés en Sophrologie étaient aussi abordés. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler sans trop de précisions ?

Je vous offre donc quelques éclaircissements à ce propos 

 

 

 

Le 1er degré

Il permet tout d’abord d’améliorer la concentration et la perception de son corps.

Accaparé dans son quotidien et sa course incessante, l’Homme moderne se déconnecte petit à petit de ses ressentis corporels. Certains muscles et mouvements sont de moins en moins sollicités et notre corps s’habitue à reproduire des gestes répétitifs, voire routiniers. Des tensions tant physiques, que mentales s’installent à notre insu.

La personne accompagnée va se concentrer sur la voix du Sophrologue, de façon à lâcher le mental et ensuite les tensions physiques. La pratique d’exercices dynamiques va permettre de ressentir à nouveau des sensations délaissées ou encore méconnues.

Le 1er degré va permettre une totale Reconnexion à son corps.

La Marche virtuelle, un des exercices intéressants de ce degré, permet de prendre conscience de son allure, de son équilibre ou encore de son humeur du moment ; le bas du corps est sollicité, les sensations de cette marche consciente sont alors renouvelées. Ressentir le sol ou la terre sous ses pieds (nus de préférence) procure du calme et de la détente.

En ramenant la concentration mentale sur les perceptions corporelles, l’esprit va se recentrer davantage. En réinvestissant progressivement la perception de son corps, nous pouvons parvenir à libérer et évacuer les tensions, tant mentales que physiques. Une fois ces tensions maîtrisées, la concentration mentale est facilitée.

Le 2d degré

Dans ce degré, nous allons rechercher les qualités inhérentes de l’être humain et aussi, celles plus personnelles de l’individu.

Le principe est de faire apparaître les connaissances enfouies et capacités propres, bien souvent délaissées. L’image de Soi positive sera donc renforcée.

Des exercices sur la confiance, l’estime de soi, l’adaptabilité aux événements difficiles ou stressants seront proposés, selon les besoins de la personne.

L’important est d’installer un état positif, qui va lui permettre d’évoluer sereinement vers son objectif. Les capacités et richesses individuelles peuvent être mises en avant ; cela redonne un second souffle à la personne et la rassure davantage dans son cheminement personnel.

Le 3ème degré

Corps allégé, tête apaisée et confiance retrouvée, il est alors possible d’aller encore plus loin dans la concentration et le recentrage sur soi. Cela va permettre une meilleure introspection.

Le thérapeute va pouvoir accompagner la personne vers un état méditatif. Des exercices de prises de conscience sur la vie et capacités individuelles sont proposés, d’autres seront pour augmenter le regard positif sur sa vie ou encore, la possibilité de modifier des sensations négatives liées à un souvenir.

La concentration est à ce stade maximale et l’individu pourra déconnecter plus facilement de ses soucis quotidiens. Il aura la sensation d’être moins atteint par les événements, qui pouvaient jusqu’à présent lui poser problème.

La sérénité s’installe de plus en plus et la Sophrologie devient une Philosophie de vie.

Il faudra veiller à poursuivre la pratique des exercices pour maintenir cet état ou agir de fait, selon les difficultés du quotidien et émotions associées en conséquence.

Le 4ème degré

Plus récent, il voit le jour en 1985 et reste incontournable dans la pratique de la Sophrologie ; il amène une finalité dans l’accompagnement et aussi dans la recherche de soi.

Il va développer les valeurs existentielles et individuelles de la personne.

Les prises de conscience vont tout d’abord se porter sur la richesse des capacités naturelles de l’être humain, pour ensuite amener l’individu à réfléchir et prendre conscience de ses propres capacités et valeurs.

L’accompagnement arrive à sa fin lorsque la personne peut identifier toutes ces étapes sous le regard bienveillant du Sophrologue. L’objectif choisi en début de parcours permet également d’évaluer le reste à vivre en séances et le cheminement de la personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *