Alimentation et Possibilités !

Quel regard sur notre alimentation ?

 

Il y a presque 2 années, j’ai co-animé un Cercle Mixte, avec hommes et femmes ;), dont le thème était « La Nourriture ». Le sujet exact : « Quelle est votre nourriture, Quelles sont les différentes façons de se nourrir et de s’alimenter ? »

Nous avons forcément parlé d’alimentation dans un 1 er temps, puis du respect de notre Terre associé aux ressources et disponibilités, pour finir sur l’Environnement.

De plus en plus de personnes sont d’accord pour dire : qu’il devient indispensable de respecter dans ses Achats, les légumes et fruits de saison !

Ce qui en découle : de limiter les achats de Produits traités et donc, de se tourner vers une agriculture plus respectueuse, donc raisonnée ou bien, pour ceux qui le peuvent vers le Bio.

De privilégier à cela, les artisans et producteurs locaux.

 

 

https___paysdesaugues.com_wp-content_uploads_2018_10_luxe-les-dernieres-tendances-pour-le-meilleur-rideau-de-cuisine-avec-rideaux-cuisine-moderne

 

 

Hormis ces notions qui deviennent de plus en plus évidentes pour beaucoup et que nous devons transmettre aux générations suivantes, il y a pour moi une autre priorité tout aussi indispensable !

Celle d’être et de plus en plus, à l’écoute de son corps ; lui parler également, apprendre à lui faire confiance… La question devient donc au fil du temps et suite à une meilleure connaissance de Soi :

« Corps (et esprit), de quoi as tu besoin ? » Si vous êtes à l’écoute, il vous orientera vers ce qu’il a besoin dans l’instant !

http___perfect-hydration.com_wp-content_uploads_2019_01_shutterstock_346373249-min

Toutes les réponses sont possibles et variées :

  • Manger tel ou tel aliment, disponible dans votre réserve ou potager ; rester donc dans l’instant sans aller courir au magasin du coin ! Sinon cela s’apparente davantage à une envie 😉
  •  Accepter aussi qu’il veuille jeûner… Si vous sentez que la faim n’est pas réellement présente, comme un matin ou en week-end, après une semaine « chargée » ou après les repas de cantine, Pourquoi ne pas sauter un repas ??
  • Et si la nécessité, était de manger des protéines animales dès le réveil ?
  • Ou encore de manger du cru avant le cuit ? Comme démarrer le repas par des fruits ? 

   Qui vous en empêche ?         Les conventions, les normes, l’éducation socio-culturelle ?   

 

 

Posez-vous la question ? Vérifiez par la pratique du Balancier ou Pendule du corps, pour ceux qui connaissent ou encore en Kinésiologie ?

Donnez-vous cette Liberté d’écouter du mieux possible votre corps… en oubliant les Dogmes et Obligations reçues, fût un temps. Qui sait mieux que vous même, ce qui est juste et sain pour Vous et votre corps ? Votre goût et votre palais, votre estomac et intestins, tout votre appareil digestif, n’est ce pas ?

L’importance il me semble ici, est l’équilibre des repas dans une vision d’ensemble ! La viande devrait être occasionnelle et de très bonne qualité : AB si possible ou similaire, ou bien connaître les élevages, méthodes de productions et d’abattages.

Elle contient bien souvent de nombreux produits toxiques pour l’Homme (antibiotiques, pesticides, insecticides etc) ce qui n’est plus un secret pour beaucoup et qui, à fortes doses ou à force de consommation, créent nos maladies du siècle (cancers et maladies auto-immunes).

Hormis la pénibilité environnementale, le grand dilemme est que les éleveurs doivent également en vivre ; je reste pourtant persuadée, que la consommation animale empêche une certaine Libération de l’esprit… A ce propos, de nombreux religieux n’en consomment pratiquement pas et sont dans ce sens semi-végétariens. Ils préfèrent les œufs, le poisson, le fromage et les yaourts.

Pour eux, la viande ne permet pas la légèreté de l’Esprit et du Corps. La viande est présente uniquement dans les grandes fêtes religieuses.

Là aussi, il est bien de faire travailler l’économie locale et de la préserver ainsi, en achetant aux éleveurs locaux !

Lorsque vous apprenez à vos enfants à en faire de même, que vous lâchez vos croyances culinaires, ils deviennent eux aussi, libres de choisir ce qui est bon pour eux !

J’entends bien sûr, de respecter un minimum vital et d’enlever tout ce qui peut-être néfastes pour eux et vous (plats préparés, additifs alimentaires en surnombre, produits sucrés, grandes enseignes snack et fast food etc) !

Pour leur éducation, il est cependant nécessaire qu’ils goûtent à tout : cela leur permet de connaître et de mieux comprendre la valeur du respect des autres et d’eux même. Mes filles ont choisies d’elles-mêmes, d’éliminer un « grand » snack réputé et que beaucoup raffolent (Beurk !), après quelques essais. Car leurs corps leurs ont soufflés un non catégorique (douleurs abdominales, diarrhées et nausées). Lorsque leurs petits copains en parlent et sont heureux d’y aller, elles s’interrogent et ne comprennent pas que l’on peut puisse aimer cette forme d’alimentation !?  Ceci dit et entre nous, si vous éliminez le jouet accompagnant, les enfants mangeraient-ils tout autant à leur faim ???

 

Voici à mon avis personnel, la vision intéressante de respect à proposer à vos enfants :

  • D’une part, pour la personne qui a préparé le repas, celui qui a veillé à faire pousser ou grandir ce qui lui est présenté, pour remercier Terre-Mère de nous donner accès à ses productions, pour toutes les personnes qui ont contribuées à ceci et faire, qu’ils ont à manger dans leur assiette.
  • D’autre part pour qu’il connaisse le goût de l’aliment proposé et non seulement de juger à la vue, l’odeur ou le toucher. D’accéder à tous ses sens avec cet aliment et de mieux comprendre l’adage « l’Habit ne fais pas le Moine ».
  • Et enfin, d’apprécier la valeur de ce qui lui est offert, également en Société lorsque cela lui sera présenté. Il pourra échanger en discussion : pour les différentes façons de faire et de cuisiner l’aliment, de le présenter etc
  • Le respect pour l’animal qui a donné sa vie.

 

 

L’enfant aura une possibilité quand à sa santé, de choisir ce qui est bon pour lui. D’avoir les bienfaits de cet aliment et aussi, la reconnaissance de son corps en grandissant. Surtout lorsque survient des intolérances ou allergies, celui-ci sera paré à reconnaître les 1ers signes d’inconfort.

Goûter un aliment veut finalement dire : effort d’aller à la rencontre de l’inconnu, peut-être se surprendre à aimer alors que tout le contraire l’envisageait ! Également de « ne point juger avant de connaître » !

Goûter pour rappel, c’est une petite mesure pour le parent bienveillant à hauteur de l’âge de l’enfant.

Le laisser expérimenter et aller à la découverte de l’appropriation de son corps en fait partie.

Rassurez-vous : Aucun enfant ne s’est jamais laissé mourir de faim ! Et puis tout ceci, vaut bien pour Vous aussi ! 🙂

 

 

 

 

 » Votre corps vous parle, Ecoutez-le !  » , Extrait du Livre de Henry G.Tietze

Texte extrait du Livre cité en Titre. A méditer, avec du recul et pour ceux qui ont bien vécu cette approche de la  » Mal à dit  » sauront combien l’acceptation est primordiale, pour mieux avancer sur son réel chemin de vie ensuite…

Avec tout mon Amour,

Et si vous souhaitez vous pencher sur ces notions voici aussi le lien vers une page dédié au handicap et malaises diverses http://sophrologie-drabik.fr/pour-qui/les-personnes-en-situation-de-handicap/ 

 

La chance d’être malade…

Une maladie peut durer longtemps. La faiblesse, la souffrance et la douleur peuvent obliger une personne à réorienter sa vie et activer le processus si important, de croissance personnelle. Il existe toujours des circonstances, au cours desquelles, nous subissons une perte ou un événement douloureux que nous ne sommes pas prêts à affronter… En pareil cas, il peut être plus supportable, de ressentir concrètement et physiquement la douleur et y faire face, que de s’effondrer psychiquement.

Qui n’a pas, déjà constaté combien les tâches et les obligations quotidiennes prennent tout a coup une importance très relative quand la maladie fait son apparition ? Ce laisser-aller dû à notre faiblesse et à notre impuissance, nous offre l’occasion de mettre un frein à notre fébrilité habituelle. Nous pouvons ainsi vivre des expériences intérieures et acquérir une maturité spirituelle, que nous n’aurions pas connue en tant normal.

Vue sous cet angle, la maladie peut donc représenter quelque chose de positif, une invitation à explorer notre monde intérieur et à amorcer un processus de croissance trop longtemps demeuré en veilleuse.

La maladie peut constituer une occasion d’apprivoiser la souffrance et de se préparer à la mort inéluctable. L’acceptation de l’inacceptable, nous offre la possibilité d’accéder à une nouvelle réalité et, par le fait même, à une guérison plus profonde…

La maladie, la souffrance et la douleur peuvent, dans certains cas, nous conduire au bord du désespoir. Mais elles peuvent aussi, nous inciter à supporter la souffrance et, par un douloureux processus de délivrance, à nous libérer d’objectifs, d’idéaux et d’habitudes devenus désuets, à nous transformer en profondeur et redonner sens à sa Vie.

 

 

Sophrologie et Sommeil – Qui est concerné ?

      Je suis Spécialisée en Amélioration du Sommeil,
      A qui cela peut-il s’adresser ?   Et Qui est réellement concerné ?

Des tous petits (3 ans environ) aux jeunes et adultes salariés ou non, retraités, les personnes réveillées la nuit de façon récurrente (bruits environnants, enfants, conjoint etc)

Les personnes qui travaillent en horaires décalés, les insomniaques, les anxieux, les somnolents en journée etc

Mais aussi,  pour tous ceux qui présentent des Apnées du Sommeil, un Bruxisme, le Syndrome des Jambes sans repos, les narcoleptiques.

 

 

La Sophrologie peut-être une aide précieuse dans toutes ces particularités citées, alors n’hésitez plus !

Selon des Tests que je vous propose et un questionnaire, je peux évaluer votre réel besoin d’accompagnement dans ce sens… Je travaille en partenariat avec un Réseau spécialisé sur le Sommeil, Médecin et Kiné pour une approche globale de la difficulté liée au Sommeil.

 

Pour prendre RDV     http://sophrologie-drabik.fr/me-contacter/

 

Retrouvez un sommeil serein et récupérateur, grâce à la Sophrologie

Je vous invite à lire mon article en date de Décembre 2016, sur le sujet  😉

 

 

10 astuces pour un meilleur sommeil

 

 

 

Inauguration du CAB 600 – Le Tampon Mardi 19/02/2019

C’est avec joie que nous avons accueilli hier soir, près de 60 personnes lors du pot d’ouverture du nouveau Cabinet des 600.

C’était un Mardi 19 février, soir de Pleine Lune dès 17h environ, jusque tard dans la nuit…

Amis, Familles et enfants, Professionnels de la Santé en tous genres (collègues Kinés, Ostéos, Orthophonistes, Pharmaciens, Dentistes, Urgentistes et Médecins), Les Elus et Monsieur le Maire du Tampon sont venus découvrir les Installations et Spécificités de chacun des Praticiens.

Nous sommes une équipe pluridisciplinaire, spécialisée dans diverses approches complémentaires : Amélioration du sommeil, Femmes enceintes, Accompagnement des sportifs, Coaching  et d’autres particularités …  Tant dans la Kinésithérapie que le Massage, l’Ostéopathie, avec une licence STAPS pour un des Intervenants stagiaire, qui lance un beau projet innovant, auquel nous comptons bien tous, y participer  😉      Et bien entendu  la Sophrologie pour ma part !

Ce sont des Projets qui fleurissent autour de rencontres et d’échanges, comme hier soir que vous pourrez suivre au fil du temps.

Etant dans le Principe de Création, dans un Jour propice pour démarrer toute sorte de travail, projet et Vie avec cette magnifique Pleine Lune d’hier soir, nous souhaitons au CAB 600 que cette récolte d’accomplissement solidaire et collectif, lui soit Source de Succès dans les années à venir !

Merci encore à votre Soutien et de votre présence…

 

 

 

 

De Gauche à Droite Virgil RENOU Ostéopathe, Charlotte GEORGEL Masseur Kiné et Ostéo, Monsieur Le Maire du Tampon  André THIEN AH KOON, Virginie DRABIK Sophrologue Certifiée, Denise BOUTET-TSANG CHUN SZE et Anissa LOCATE Elues municipales
De Gauche à Droite
Virgil RENOU Ostéopathe, Charlotte GEORGEL Masseur Kiné et Ostéo, André THIEN AH KOON Monsieur Le Maire du Tampon, Virginie DRABIK Sophrologue Certifiée, Denise BOUTET-TSANG CHUN SZE et Anissa LOCATE Élues municipales

Sont manquants sur cette photo : 

Béatrice FOUQUE Masseur Kiné, Sophie BOULANGER Infirmière,

Ludovic LAMARRE, licence STAPS Stagiaire Kiné

 

 

 

Cours Collectifs de Sophrologie – Adultes Dès 16 ans

Vous souhaitez Prendre un Temps pour vous ?

Gérer votre stress et Relâcher ?

Améliorer votre Sommeil ou Quotidien ?

Faites de la Sophrologie !

Au CAB 600 du Tampon

(Face au Marché de Tissu en Gros)

Les 1ers et 3èmes Samedis

De chaque Mois – de 10 h à 11 h 30

En Collectif – 1 Séance D’essai GRATUITE

SANS ENGAGEMENT !! 

 

mixte3

 

 

Dans une Écoute Bienveillante

 

 

 

Réservations au Secrétariat

156 rue Hubert Delisle 02.62.43.84.16

Ou Virginie DRABIK 06.48.75.32.18 Appel non surtaxé !

Mail contact@sophrologie-drabik.fr

 

 

Renseignez-vous auprès de votre Mutuelle pour une prise en charge !!