Qui suis je ?

Virginie Drabik
Virginie Drabik

Enfance compliquée, adolescence difficile, j’ai dû explorer tous les méandres de ma personne… Nombreuses expériences, divers milieux jusqu’à connaître la rue, diagnostics de « mal à dit », marginalisation et utopie, dépression… Souvent déçue par l’être humain, perdue en quête de ma personne et de ma véritable identité, il m’a fallu plusieurs années pour rebondir.

Je me suis orientée dans des études sur l’environnement  (agriculture, forêt), puis j’ai suivi un B.T.S Animation Nature. J’ai touché à la terre, travaillé auprès d’animaux, dans des élevages de toutes sortes, en animation pour tout public ; j’ai terminé ce parcours en collectivité territoriale, où j’étais Chargé de Missions pour « Covoiturons sur le pouce » et l’Organisation de Conférences sur le Développement Durable.

J’ai suivi plusieurs stages et formations en Développement personnel et Accompagnement des personnes (Yoga, Généalogie transgénérationnelle, E.F.T ou Techniques de Libération des Émotions T.L.E, Magnétisme). J’ai également travaillé en magasin spécialisé de Cristaux et Minéraux où j’ai accompagné la clientèle à la pratique de la Lithothérapie. Ces expériences et rencontres avec les autres m’ont confortée dans l’idée de poursuivre dans cette voie.

En 2012 je me suis formé à  l’Institut de Formation à la Sophrologie à Paris, en parallèle de mon travail, pour devenir professionnel dans l’accompagnement thérapeutique des personnes. Vous pouvez consulter cette école à l’adresse http://www.sophrologie-formation.fr

J’ai découvert la sophrologie à l’adolescence et l’ai ensuite abordée sous un autre angle, lors de ma préparation à l’accouchement pour mon 1er enfant ;  cette méthode m’a convaincue par ses techniques proposées, son approche globale de l’individu et, l’autonomie laissée à la personne. Je me suis sentie « plus vivante », car enfin, je me suis connectée à mon corps et à mes sensations, grâce au lâcher-prise du mental …  

La sophrologie et les expériences de la vie m’ont appris à prendre du recul ou mettre à distance certains événements, et de les vivre avec plus de sérénité. C’est un travail personnel et quotidien, que je pratique moi-même et que je vous propose.

Pour finir, je me suis installée dans le Sud Est, à St Martin de Crau, pour suivre mon compagnon dans cette belle région …